Date actuelle:novembre 14, 2019

Que faut-il faire afin de protéger son enfant contre le cyber-harcèlement

Actuellement, grâce aux progrès technologiques, internet est devenu un terrain incontournable. Certains internautes décident d’utiliser leurs véritables identités tandis que d’autres choisissent de se créer un faux compte. En gardant leurs anonymats, certains abonnés en profitent pour harceler les autres utilisateurs.

Qu’est-ce que le cyber-harcèlement?

Il se définit comme étant une tout autre forme de harcèlement. Il se répand à travers les messageries instantanées, les forums, les jeux en ligne, les courriers électroniques, les chats et les réseaux sociaux. Vous vous demandez sûrement comment se manifeste le harcèlement sur internet. Si c’est le cas, sachez qu’il peut se manifester sous forme d’intimidations, d’insultes, de moquerie, de menace, de piratage de compte, de propagation de rumeurs ainsi que des photos embarrassantes. Depuis l’existence du logiciel Photoshop, les harceleurs en profitent afin de reproduire une photo de sa victime dans une mauvaise posture. Ce dernier peut entraîner un traumatisme et un refermement social pour la personne cible.

Comment faire pour protéger votre enfant?

L’un des moyens les plus efficaces afin de protéger votre enfant de ce fléau est de lui donner des informations concernant la bonne utilisation d’internet. Pour ce faire, vous devez lui expliquer les règles de sécurité tels que le respect de la confidentialité et les conditions générales d’utilisation. Vous pouvez également expliquer à votre enfant les situations qui pourraient le mettre en péril. Donner des commentaires offensants, par exemple, est un geste imprudent qui peut attiser la colère de certains internautes.

Pour commencer, vous pouvez rester avec lui lorsqu’il va sur internet. En le guidant petit à petit, vous allez réussir à lui apprendre de bonnes habitudes. Après cela, vous pouvez le laisser seul afin qu’il développe une certaine autonomie.

Jouez avec la carte de la confiance

Lorsque vous questionnez votre enfant concernant les contenus qu’il a pu voir sur internet via les vidéos, les images et les sites de téléchargement, il va se sentir gêné. Vous devez instaurer un dialogue de confiance entre vous et le laisser vous parler librement. En effet, c’est une étape essentielle qui va l’aider à être autonome.

D’ailleurs, lorsque votre enfant vous parle de ce qu’il a fait, vos devez l’encourager et le féliciter. C’est un grand pas en avant afin de protéger votre enfant contre les méfaits de l’internet.

Inutile de lui interdire l’usage d’internet

La plupart des parents commettent des erreurs en interdisant ses enfants d’utiliser internet. Sachez que cela ne protègera pas votre enfant contre le harcèlement. Pourquoi repousser l’inévitable en le gardant enfermé dans sa bulle ? Souvenez-vous qu’internet est un moteur de recherche qui peut lui être utile dans ses études.

De plus, un adolescent qui utilise internet sans l’accord de ses parents aura des difficultés à se confier s’il est victime d’un harcèlement.

Partagez vos expériences avec vos enfants

En effet, partager des moments d’infinités avec votre enfant peut l’aider. Si, par exemple, un nouveau réseau social est à la mode, demandez-lui comment on l’utilise et dans quel but. Cela vous aidera à instaurer un lien de confiance entre vous. Vous aurez également l’occasion de partager vos expériences telles que la lecture d’une fake news et l’existence des comptes fake. Ce sera l’occasion pour vous d’avoir une discussion à cœur ouvert avec votre enfant.

Donnez-lui une chance afin de devenir indépendant

Si votre enfant s’est disputé avec un internaute, donnez-lui l’opportunité de résoudre ce problème à sa manière. Il doit se forger en ayant quelques expériences, car vous ne pourrez pas toujours être présent pour lui. Ainsi, grâce à ses expériences, il pourra devenir indépendant et gérera mieux ces cas-là.


Le cyber-harcèlement est un réel problème donc, soyez vigilant. Ceci ne veut pas dire qu’il faut renfermer votre enfant, mais plutôt de lui expliquer les règles de base nécessaire à sa sécurité.

Share

Laisser un commentaire